Les "Pieds Tanqués"

historiquepetanque.png
historiquepetanqueIII.png
historiquepetanqueII.png

Le jeu provençal a donné naissance à la pétanque en 1907

Lors d'une partie, qui devint historique à La Ciotat, où un champion de jeu provençal, Jules Hugues dit "Lenoir", ne pouvant plus jouer à ce jeu à cause de ses rhumatismes, se mit un jour à tracer un rond, et envoyer le but à 5 / 6 m, et, les "pieds tanqués", à jouer ses boules pour se rapprocher du cochonnet.

Cela se passa sur le terrain d’un café "La Boule Etoilée" (terrain baptisé ainsi en clin d'œil aux boules cloutées de l'époque) dont les propriétaires s'appelaient Ernest et Joseph Pitiot.

Les deux frères comprirent rapidement l'intérêt de ce sport, notamment Ernest, qui s'appliqua à en finaliser les règles.

Il faudra néanmoins attendre le premier concours officiel à La Ciotat en 1910 pour que le mot soit officialisé.

Le terme vient des mots de l'occitan provençal (pè "pied" et tanca "pieu "), donnant en français l'expression  "jouer à pétanque" ou encore "pés tanqués", c’est-à-dire avec les pieds ancrés sur le sol, par opposition au jeu provençal où le joueur peut prendre de l'élan.